[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 379: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 379: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 379: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/functions.php on line 4752: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at [ROOT]/includes/functions.php:3887)
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/functions.php on line 4754: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at [ROOT]/includes/functions.php:3887)
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/functions.php on line 4755: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at [ROOT]/includes/functions.php:3887)
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/functions.php on line 4756: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at [ROOT]/includes/functions.php:3887)
Consulter le sujet - Cours I | Initiations et Présentations

Cours I | Initiations et Présentations

Située au premier étage, la salle est équipée de fenêtres, brisés il y a quelques années par les lutins pour s'en échapper. Pour accéder à la salle de défense contre les forces du mal, les élèves viennent de la cours en grimpant les quelques marches leur permettant d'accéder au premier étage. La Défense contre les Forces du Mal est une matière qui peut paraître étonnante. Le contenu du cours dépend essentiellement du professeur qui le gère.

Modérateur: Nathan Mandrake

Avatar de l’utilisateur
 
Message(s) : 176
Inscription : 25 Janvier 2013, 14:58
Cours interactif : Voir le bulletin

Son sort était audacieux, mais mal exécuté. Le professeur lui expliqua pourquoi son sortilège n'aurait pas marché, même sur une boite en carton. Il fallait y aller d'en haut. Y mettre l'esprit. Il acquiesça doucement. Il comprenait ce qu'il voulait dire. Mais ce n'était pas tout. Les élèves eurent droit à une démonstration sur une pomme... et Finn se dit qu'il s'entrainerait sur des pommes jusqu'à ce qu'il en ait assez pour se faire une marmite de compote. De haut en bas. On l'écrase mentalement. On y met tout son poids.

Un sentiment confus l'envahit. Il avait hâte de mettre en pratique ce que le professeur venait de dire. Il essuya sa cape d'un récurvite pour éliminer les morceaux de pomme. Pendant ce temps, Mandrake partit dans un discours sur l'importance et l'utilité de chacun des sorts, sans distinction de niveau, en citant en exemple la désincarnation du basilic. Ainsi, un sortilège tout à fait mineur de première année pouvait sauver la vie de n'importe qui, pourvu qu'on y pense et qu'on ne le considère pas comme inutile. Finn retiendrait la leçon... du moins espérait-il. Plusieurs moyens de tuer, mais une seule de se défendre. Le savoir. Tout savoir, utiliser chaque recoin de notre cerveau et de nos connaissances...

Il avait rejoint Drake et les autres et l'exercice reprit. Il observa les autres élèves, et apprécia le sortilège de glace. Le coup des lames glacées qui s'abattirent sur la tête du basilic était intéressant. Il retint le nom. Il se demandait quelle était la différence entre la défense et l'attaque puisque pour le moment, ils ne faisaient qu'attaquer cette pauvre tête inerte. Il se souvint d'une petite phrase... la meilleure défense, c'est l'attaque.
Ce sentiment confus se diffusa dans son estomac. Il comprit que c'était de l'excitation. Il voulait apprendre et maitriser ces sortilèges. C'était ce genre de sentiment pour les choses un peu dangereuses qui inquiétaient parfois ses parents. Les sortilèges ne connaissent ni le bien, ni le mal. Seul le sorcier fait la différence. Mais quand on sorcier ne fait pas toujours la différence, ça risquait de déraper.

Il observait ses camarades avec attention, essayant d'évaluer les sortilèges utilisés et de les retenir. Il écoutait le professeur sans en perdre une miette. Il était presque hypnotisé. Le ton sec, cassant ou moqueur de Mandrake glissait sur lui, il s'en fichait bien, seule l'information lui était essentielle. Il se dit qu'il allait beaucoup apprendre avec ce nouveau professeur.
Il s'assit sur un coin d'une table qui avait été déplacée pour laisser la place à la file d'élèves. Il tournait sa baguette entre ses doigts. Il fixait la scène. Son intérêt était capté. Le professeur avait toute son attention.
[gryffondor]
15 ans, 5ème année
Allemagne-Ecosse, Fifty-Fifty!
Yes no maybe I don't know....
Can you repeat the question?
Avatar de l’utilisateur
 
Message(s) : 37
Inscription : 13 Mars 2013, 11:07
Cours interactif : Voir le bulletin

Razegon,
Ton message ne fait pas 10 lignes et ne contient pas les 200 mots requis.
Merci de le rectifier avant suppression de ce dernier.

Il est important d'écouter les nombreux conseils qui t'ont été donnés et de les mettre enfin en application
Avatar de l’utilisateur
 
Message(s) : 189
Inscription : 12 Août 2012, 20:04
Localisation : Caen, France
Cours interactif : Voir le bulletin

Luke s'était levé tôt ce matin et était d'une humeur qu'on aurait pu qualifier de plus qu'excellente. Pour une fois depuis plusieurs mois, le Gryffondor avait dormi comme un bébé, et le réveil n'avait pas été des plus difficiles. En tous cas, il l'était moins que d'habitude. D'un geste vif, il avait soulevé ses couvertures et s'était mis sur ses pieds en quelques secondes. Il était prêt pour une superbe journée. Il se dirigea vers la salle de bains, et entreprit de prendre une douche, qui ne dura pas très longtemps, l'eau chaude ayant bizarrement disparu. C'était assez étrange. Il en était sorti grelottant mais cela l'avait plutôt fait rire. Il avait rapidement enfilé son uniforme et ses chaussures. Il était vraiment décidé à vivre sa journée avec la meilleure attitude qu'il pourrait avoir. Il commençait par le cours de Défense contre les Forces du Mal, c'était très bien à ses yeux, la DCFM l'intéressait beaucoup, comme pleins d'autres matières.

Il sortit de sa chambre et descendit dans la salle commune. Certains Gryffondors étaient là, devant la cheminée, entrain de glander. Il se dirigea vers eux et leur indiqua qu'il fallait qu'ils aillent en cours. S'extirpant de ses pensées, il sortit de sa salle commune, malgré la chaleur qu'il y faisait. Il était à présent dans les couloirs, et se dirigeait vers sa salle de DCFM.

Il arriva enfin à la salle de classe et la pénétra d'un coup. Il observa la magnifique classe où se trouvait déjà plusieurs élèves. Mais son attention se porta tout d'abord sur le professeur qui venait d'arriver. Luke n'avait que plus qu'une envie, découvrir à quoi ressemblerait le cours de ce matin. Il s'approcha du bureau et se présenta:

- Bonjour Monsieur, je m'appelle Luke McAlister, 6e année chez Gryffondor.

Et il se tourna vers la classe, pour observer les élèves et par la même occasion, se trouver une place. Il remarqua plusieurs Gryffondors. Tous les Gryffondors étaient sur la même rangée, il décida donc d'en faire autant.

- Bonjour. Euh.. Je me demandais:puis-je m’asseoir à côté de toi?

Puis, il lui fit un signe positif de la tête. C'était parfait. Le jeune accompagné de son grand sourire paraissait plutôt sympathique, tant mieux.

Il s'assit donc à côté du jeune Gryffondorde sa maison. Il sortit en même temps toutes ses affaires et les disposa correctement sur le coin de la table.

Il était bien placé, prêt à débuter le cours !
Avatar de l’utilisateur
 
Message(s) : 9
Inscription : 21 Avril 2013, 18:03
Localisation : Au chemin de Traverse, ou à Pré-au-Lard !
Cours interactif : Voir le bulletin

Sansa était contente, elle allait enfin se rendre à un cours qu'elle n'appréhendait pas, un cours normal. Ce ne serait sans doute pas un cours super passionnant mais ça irait sans doute. Si l'on pouvait réellement se protéger contre les forces du mal ça se saurait. Enfin au moins elle ne serait pas stressé et pourrait se concentrer et avoir de bonnes notes. Sansa se rendit en cours tranquillement, en chemin elle croisa quelques camarades de sa maison et les salua, elle se glissa derrière eux et les suivit, elle ne savait pas trop où se trouvait sa salle de classe. Elle les entendit jacasser de choses stupides, notamment d'un garçon réputé mignon, elle fut contente de ne pas être leur amie et d'avoir à parler de choses insipides. Elle arriva avec soulagement à son cours et sourit au professeur.
"Bonjour professeur."
Sansa regarda ses camarades qu'elle avait suivis, s'asseoir et quand ce fut fait elle s'installa le plus loin possible de leur bavardages qui ne semblait vouloir s'arrêter. Même si le cours ne lui serait pas vraiment utile, du moins à ce qu'elle s'imaginait, elle voulait entendre tout ce que le professeur allait dire.
Avatar de l’utilisateur
 
Message(s) : 8
Inscription : 17 Avril 2013, 18:46
Cours interactif : Voir le bulletin

Lunary se leva très en avance ce matin-là, comme à son habitude elle se réveilla toujours avec dix minutes d’avance qui est un plus pour pas avoir à courir dans le château pour trouver la salle de classe. Bien sûr dès son arrivée, elle eut un plan du château qui fut une grande aide pour trouver son chemin. Des escaliers qui font ce qu’ils veulent. Aujourd’hui encore elle eut beaucoup de chance, un groupe d’élèves de 3éme Année passa devant d’elle. <<Bonjour, je me suis perdu. Je ne trouve pas la salle de classe de défense contre les forces du mal, pouvez-vous m’aider ? >> Bien sur Lunary avait encore une bonne dizaine de minute pour trouver cette salle. Un jeune garçon qui était plus petit que les autres et plus jeune aussi devait être dans la même année. Il était tellement petit que Lunary ne la pas vu sur le coup. Lui répond : << Bonjour, je m’appelle Julien. Je vais te monter ou et la salle. J’ai aussi cours de Défense contre les forces du mal. >> Lunary et Julien prie le chemin pour aller dans la salle de classe.
Il avait déjà du monde devant la porte d’un coup la porte d’ouvrir devant le professeur, et l’en sa « Entrez en classe, asseyez-vous correctement et tout cela en silence. » Lunary entra. Dans la salle elle observa vit pleins de choses un tableau vaudou (baaaa, j’ai des frissons dans le dos), et pleins d’autres choses assez farfelus pour un professeur de défense mais qui semble avoir beaucoup d’expérience dans le milieu.
Ainsi le cours commença. « Ainsi, je suis le professeur Mandrake, votre nouveau professeur de Défense Contre les Forces du Mal. Vous avez eu bien des professeurs pour les plus âgé d’entre vous, et je vous demanderais donc de mettre de côté leurs techniques pour suivre les mienne. » Courte pause « Certains d’entre vous ont des examens important à passer, d’autre n’ont juste que leur passage à assurer mais là n’est pas le problème. Je me contrefiche de vos examens quels qu’ils soient, l’essentiel de ce cours est de vous préparer à appréhender le monde après les études, après Poudlard. La majorité d’entre vous n’a jamais voyagé ailleurs qu’en Grande Bretagne, d’autres l’Europe et pour les quelques restant élèves qui ont visité en diagonal le monde, sachez que ce que vous avez vu est illusion. En partant en excursion, vous avez vu ce que l’on avait envie de vous montrer, et là est le problème. Dans ce cours, vous apprendrez à vous défendre contre ces forces maléfiques bien plus puissantes qu’un simple sortilège de mort mais plus encore, vous apprendrez aussi à connaître le monde. Sinon comment vouliez-vous vous défendre si vous ne connaissez pas ce monde ? » Lunary écouta le professeur avec la plus grande attention, par réflexe elle prie plume et parchemin pour écrire ce que le professeur dit. « Cessez de faire les fayots qui écrivent mes mots sans les comprendre un instant, le cerveau ne peux faire deux choses distinctes en même temps, alors écoutez et cessez de bavarder ou d’écrire, ce que je vous dis est le concentré de nos futurs cours ensemble. » Lunary arrêta en plein milieu de sa phrase, posa sa plume et écouta. « Ainsi vous n’aurez besoin que de vos cerveaux, vos baguettes et quelques fois de parchemins ainsi qu’un peu d’encre sur une plume. Je vous conseillerais quelques livres certes mais aucun devoir ne sera à rendre sur une explication de texte mais plutôt sur vos idées sur un contre sort ou sur son utilisation, mais laissons cela pour plus tard. Je crois qu’il est bientôt l’heure, dans quelques seconde, les retardataires seront sanctionnés, en attendant faites donc le test qui apparaît sur vos tables et pas de tricheries, je le saurais ! Vous avez cinq minutes ! » Lunary commença à lire l’ensemble des questions avant de commencer à répondre cinq minutes c’est court elle fit au plus vite mais le temps s’écoula très vite. « Les cinq minutes sont terminées » Lunary comme beaucoup d’autre terminant sa phrase sur la table. *Ben dit donc sa c’est du rapide, il aurait pu attendre qu’on a fini la phrase*. Le professeur répond : « Arrêtez de grogner donc ! Ce test n’est rien de plus qu’un bout de papier, certes qui compte dans la moyenne, … Montrez-moi, une facette de vous qui mérite d’être vu, allez de l’avant, affirmez-vous à mes yeux et prouvez moi que n’êtes pas des esprits de castor enfermé dans un cerveau de guimauve ! C’est à vous ! Le meilleur sort sera récompensé bien entendu ! Allez ! On y va ! La baguette acérée, la tête ne vous fera rien, c’est de moi que vous devriez avoir peur ! Que la partie commence ! »
Déjà de nombreuses élèves passa, le professeur fit presque à chaque fois quelques commentaires. Lunary les retient pour les écrire après le cours pour pas les oubliées. Puis fut le tour de Lunary qu’elle fut sa trouille de pas pourvoir réussir devant tout un groupe d'élève qu'elle connait même pas. Elle est en première années, tous ce qu’elle a appris viens d’elle livre. Le premier mot fut << Wingardium leviosa>>. Elle fit un mouvement du poignet bien souple, puis elle leva la baguette et tourna. Le résultat n’est pas trop probant mais la tête du basilic vacillant. Bon c’est déjà un explois qu’elle a réussis. C’était une première.
 
Message(s) : 6
Inscription : 22 Avril 2013, 17:57
Cours interactif : Voir le bulletin

C’était aujourd’hui qu’avait lieu mon cours favori, défense contre les forces du mal et comme le veut la tradition à Poudlard, si on peut parler de tradition, nouvelle année, nouveau prof de défense contre les forces du mal, le professeur de cette année s’appelait Nathan Mandrake, j’espère que je vais apprécier ce professeur Mandrake, car étant donné que le cours de défense contre les forces du mal est le cours que je préfère, il serait bête de ne pas aimer le prof qui l’enseigne.

L’heure du cours approchait et je commençais donc à me diriger vers la salle de défense contre les forces du mal, arrivant cinq minutes en avance, j’attendais devant la salle tout comme les autres élèves, ce cours étant le premier, il y avait des élève de toutes les années, je n’ai pas eu le temps de m’ennuyer, puisqu’à peine quelque seconde après mon arrivée, la porte s’ouvrit d’un coup sec et sans prévenir.

« Entrez en classe, asseyez vous correctement et tout cela en silence. » Nous dit alors le Professeur Mandrake.

-Bonjour professeur. Répondis-je simplement en passant devant lui pour entrer dans la salle.

En entrant, la décoration capta mon attention, ma sœur m’avait dit que celons les années, la décoration des salles de défense contre les forces du mal pouvait être simple voir inexistante, tout comme elle pouvait être chargé ou extravagante, mais je ne m’attendais pas du tout à ça, au plafond se trouvait des tissus beiges, mordorés et violets, ces couleurs au plafond me rappelle quelque chose, mais je n’arrive pas à me rappeler quoi, surement un livre que j’ai lu, il y a également des squelettes de différents types, un squelette humain, un crane de Basilic, ainsi qu’un squelette d’arachnide, tout cela est impressionnant, je m’aperçois que des pancartes indiques les rangées dans lesquelles doivent se mettre les élève des différentes années, ce sont les premières années qui sont devant et les deuxième années sont juste derrière, je pars donc m’asseoir dans la rangée des deuxièmes années.

« Comme vous le savez, en attendant vos camarades, dans les deux minutes qui suivent, je me présenterai, vos compère absent auront peut-être tort de ne pas entendre mes premier mots. » Dit le professeur en s’adressant à toute la classe.

À peine assis, qu’une élève de première du premier rang donc normalement de première année, pose une question.

- M'sieur ? C'est un vrai squelette de Basilic ?

"Au moins elle s’intéresse, c’est peu fréquent chez les Serpentards." Pensais-je surpris.

Des rires se faisaient entendre au fond de la salle, je me retournais et ne fus pas surpris de voir un groupe de Serpentards.

"Ça par contre, c’est plutôt habituel, même pas sûr qu’il puissent répondre à la question de cette fille." Pensais-je alors, lasser de les entendre ricaner.

« En effet mademoiselle, c’est un squelette de Basilic, les crocs de celui-ci ont été protégé par de puissants sortilèges afin que personne ne puisse les arracher ou s’écorcher car le venin y est encore présent. Cependant je vous prierais de cesser de parler sans que je ne vous donne la parole, d’autres dires bien plus importants doivent être dit et pas par vous. » Répondit froidement le professeur Mandrake.

"Et bien, il n’a pas l’air très amicale." Pensais-je l’air un peu déçu.

Mais ce n’est pas le plus important, le cours allait commencer et je sortis donc comme à mon habitude, un parchemin pour prendre des notes.

« Ainsi, je suis le professeur Mandrake, votre nouveau professeur de Défense Contre les Forces du Mal. Vous avez eu bien des professeurs pour les plus âgé d’entre vous, et je vous demanderais donc de mettre de côté leurs techniques pour suivre les mienne. »

Il fit une courte pause et s’assit sur le bord de son bureau avant de reprendre.

« Certains d’entre vous ont des examens important à passer, d’autre n’ont juste que leur passage à assurer mais là n’est pas le problème. Je me contrefiche de vos examens quels qu’ils soient, l’essentiel de ce cours est de vous préparer à appréhender le monde après les études, après Poudlard. La majorité d’entre vous n’a jamais voyagé ailleurs qu’en Grande Bretagne, d’autres l’Europe et pour les quelques restant élèves qui ont visité en diagonal le monde, sachez que ce que vous avez vu est illusion. En partant en excursion, vous avez vu ce que l’on avait envie de vous montrer, et là est le problème. Dans ce cours, vous apprendrez à vous défendre contre ces forces maléfiques bien plus puissantes qu’un simple sortilège de mort mais plus encore, vous apprendrez aussi à connaître le monde. Sinon comment vouliez vous vous défendre si vous ne connaissez pas ce monde ? »

Le professeur Mandrake commençait à devenir terrifiant, mais d’un autre côté, il ne faisait que nous dire la vérité et il n’était pas difficile de comprendre que son seul but était de nous former contre tout ce qui pourrait nous nuire à l’extérieure de Poudlard.
Finalement j’aimais bien ce prof, il était effrayant, mais j’aimais bien ça façon de voir les choses. Je me mis alors à noter ce qu’il venait de dire Jusqu’à ce qu’il nous dise de nous arrêter.

« Cessez de faire les fayots qui écrivent mes mots sans les comprendre un instant, le cerveau ne peux faire deux choses distinctes en même temps, alors écoutez et cessez de bavarder ou d’écrire, ce que je vous dis est le concentré de nos futurs cours ensemble. »

Je me sentis mal à l’aise et posai ma plume.

« Ainsi vous n’aurez besoin que de vos cerveaux, vos baguettes et quelques fois de parchemins ainsi qu’un peu d’encre sur une plume. Je vous conseillerais quelques livres certes mais aucun devoir ne sera à rendre sur une explication de texte mais plutôt sur vos idées sur un contre sort ou sur son utilisation, mais laissons cela pour plus tard. Je crois qu’il est bientôt l’heure, dans quelques secondes, les retardataires seront sanctionnés, en attendant faites donc le test qui apparaît sur vos tables et pas de tricheries, je le saurais ! Vous avez cinq minutes ! »

Le test n’était pas bien compliqué, les questions étaient vraiment très simple, les cinq minutes étaient passées très vite, au bout de celle-ci, le professeur dit.

« Les cinq minutes sont terminées »

D’un coup de baguette du professeur, les copies partirent directement en direction de son bureau.

« L’heure c’est l’heure, avant l’heure cela ne l’est pas après l’heure cela ne l’est plus !
Arrêtez de grogner donc ! Ce test n’est rien de plus qu’un bout de papier, certes qui compte dans la moyenne, mais qu’un enfant de cinq ans pourrait réussir haut la main en exactement quatre minutes et trente sept secondes. Le sujet est donc clos vous aurez vos copies dans la semaine. »


J’étais bien d’accord avec lui.

« Il y a quelques instants une jeune élève a demandé ce qu’était cette tête, je lui ai répondu que c’était une tête de Basilic et à mon avis vous le savez pertinemment, après tout c’est dans cette école qu’un affreux monstres comme celui-ci a vécut pendant quelques siècle…
Et si vous avez un cerveau qui n’a pas été lobotomisé ou atrophié par vos terribles et longues vacances ainsi que par vos multiples professeurs vous devriez vous doutez que je n’ai pas mis ce squelette ici pour le contempler simplement, l’art osseux c’est beau mais sur des fouilles et non dans des classes de cours. Cette jolie tête va nous servir afin de nous entraîner à divers sorts. Les moins attardés d’entre vous savent qu’un Basilic même mort résiste à presque tous les sorts enchantement et maléfices. Seuls quelques vieux rituels, ou malédiction ou encore sort de magie noire puissante peuvent le tuer de manière magique. Ce Basilic là date de l’Egypte Antique, Ramsès II a demandé à ses magiciens d’en créer un pour assouvir son pouvoir sur la majeur partie du monde, du moins il en avait envie, mais disons qu’un vieux sorcier l’a tué avec un rituel de désincarnation. Il ne restait donc plus que la tête et nous avons donc la chance aujourd’hui de l’avoir ! »


J’étais impressionné, pour la deuxième fois aujourd’hui, par cette tête de Basilic, une question me vint à l’esprit, mais je préférai la garder pour plus tard.

« Ainsi je vous demanderais de vous lever tous autant que vous êtes, faire un peu vers la gauche afin que je range ces tables et chaises qui ne nous serviront plus à rien pour le moment. Et sortez vos baguettes. Et en silence. »

J’étais excité à l’idée de passer à la pratique, enfin, après ces vacances longue, trop longue même, j’étais impatient de refaire de la magie, plus particulièrement les sortilèges de défense et d’attaque, en d’autres terme, tout ce qu’on est censé apprendre dans ce cours.

« Mettez vos affaire au fond de la classe puis faite une file indienne, qu’importe l’âge, la taille, juste une chose, je ne veux pas que vous soyez par maison, un de chaque maison l’un derrière l’autre. Le but de cet exercice est simple, vous devriez lancer votre sort le plus puissant sur cette tête, ne vous inquiétez pas pour elle, elle est résistante. Seule condition de cet exercice aucun sortilège impardonnable n’est toléré, du reste faites ce que vous voulez mais pas plus d’un sort par élèves, je ferrais des commentaires pour certains d’entre vous.
C’est uniquement pour voir votre puissance de frappe, ainsi que votre caractère, le style de sortilège que vous user, et la pertinence de celui-ci. Je corrigerais ainsi des gestes qui ne servent à rien, des mouvements inutiles et autres folies dont les jeunes sorciers aiment tant. Le style artistique d’un sort, c’est pour vos années adultes, pour le moment, vous vous concentrez sur l’essentiel, c'est-à-dire lancer un sort le plus parfaitement possible, ne mettez pas la barre trop haute mais soyez culoté ! Montrez moi, une facette de vous qui mérite d’être vu, allez de l’avant, affirmez vous à mes yeux et prouvez moi que n’êtes pas des esprits de castor enfermé dans un cerveau de guimauve ! C’est à vous ! Le meilleur sort sera récompensé bien entendu ! »


J’adore ça, ce genre de test, j’apprécie de plus en plus ce professeur Mandrake. Je mis mes affaires au fond de la salle avant de rejoindre la file.

« Allez on y va ! La baguette acérée, la tête ne vous ferra rien, c’est de moi que vous devriez avoir peur ! Que la partie commence ! »

Les élèves étaient tous en file indienne, moi, j’était vers le fond de la file. Un élève se préparait à passer, quand à moi je réfléchissais à quelle sort je pourrais bien lancé, un Finite incantatem pourrait impressionner, en annulant tout les enchantement qui agissent sur cette tête elle tombera, du moins en théorie, mais ce ne serait peut-être pas une bonne idée, alors quoi d’autre.

"Stupéfix !" Dit le premier élève de la file.

Un éclair de lumière rouge jaillit de sa baguette et se dirigea vers la tête de Basilic, avant de la toucher.

"Merci monsieur" Dit-il ensuite avant de se placer à côté du professeur Mandrake.

Son sort avait l’air bon, je n’aurais personnellement rien à y redire, ce qui n’était vraisemblablement pas le cas du professeur Mandrake.

« Monsieur je ne connais pas votre nom mais en tout cas je vais vous dire ce que je pense de ce sortilège pour vous mais aussi pour vos camarade.
C’est un sortilège classique et sympathique mais la manière dont vous l’utilisé est mauvaise. La manière dont vous avez prononcé le sort est bien trop imposante pour un sort si lâche. La stupéfixion ne doit pas être une fin en sois, ce sortilège n’est là que pour vous débarrassez d’un obstacle qui vous empêche d’atteindre votre objectif. C’est un sort qui vous permet d’avancer sur votre voie, il y a un obstacle gênant, vous le stupefixer et c’est à peine si vous vous attardez sur le sujet, c’est un sortilège lâche et désinvoltes. Il ne demande que peu d’effort, il doit être à peine audible et très rapide. Le temps est une chose primordiale dans un sortilège, on ne prononce pas un sortilège impardonnable comme le Doloris par exemple en étant pressé ! Enfin cela c’est un autre cours.
Les sorts que vous employez ont une certaines psychologie derrière. Pour bien exécuter un sort il faut non seulement bien le prononcer, faire le bon geste mais être dans ce que l’on appellera durant mes cours la ‘psychologie’ ou ‘l’esprit’ du sort. C’est important quasiment essentiel. Chaque sort à une fonction, il faut l’user selon cette même fonction et non pas comme si chaque sort ou maléfice étaient uniquement là pour faire joli. En dehors de cela, le geste était quasiment parfait, maintenez votre bras un peu moins droit la prochaine fois et ayez un peu plus de souplesse, pour un cinquième année si je ne m’abuse c’est correct. J’attendrais plus de vous la prochaine fois. »


Puis d’autres élèves passèrent et l’un d’entre eu utilisa un sort que je ne connaissais pas.

- Comprimo!

Et cet élève ce fit lui aussi reprendre par le professeur Mandrake.

« Le maléfice de compression est assez sympathique en sois. Il peut tuer quelqu’un vous le savez sans nul doute. Mais seulement s’il est bien exécuté. Je parlais de psychologie tout à l’heure, je vais ainsi continuer. Quand vous voulez comprimer quelque chose, c’est comme si vous vous imposez à la chose d’en face, vous montrez votre supériorité, vous montre que vous êtes plus fort que l’autre. Votre geste à vous était faible, il allait du bas vers le haut alors que c’est l’inverse. Je vais vous montrer »

Il fit ensuite apparaître une pomme sur la tête du Basilic, il leva le bras, abaissa légèrement sa main et dit d’un ton irrévocable.

« Comprimo »

La pomme implosa salissant au passage les élèves les plus avancer de la file.

« En dehors du fait que vous êtes plein de pomme, je vous explique donc ce maléfice. Le bras doit aller du haut vers le bas, vous comprimez quelque chose, vous vous asseyez dessus, vous montez dessus, vous y mettez tout votre poids et Dieu que vous êtes gros. Il n’est pas de besoin d’hurler la formule, un ton sans retour est suffisant, vous devez être convaincu de vous, de votre maléfice. C’est un maléfice assez orgueilleux mais utile en bien des occasions. Ecoutez au fond. Retenez ce que je vais dire, vous le mettrez par écrit pour la prochaine fois. Juste quelques minutes et nous reprendrons la pratique.

Les sortilèges que vous employez sont tous utiles et peuvent tous sauvez la vie. Il n’est pas de sortilège honteux, contrairement aux adeptes de la mort qui ne jure qu’en l’avada kedavra ou encore le doloris. Chacun de vos sorts ou maléfices est important, plus ou moins dangereux, plus ou moins puissant mais important néanmoins. Il n’est pas de sortilèges de fillette, mais de sortilèges mineurs, modéré, majeur, inclassable ou encore impardonnable. Saviez vous que le Basilic derrière vous, n’a pu être désincarné que grâce au sortilège de lévitation que vous apprenez tous en première année, si ce sort n’existait pas, le Basilic n’aurait pu être immobilisé. C’est d’ailleurs une ironie du sort. Le Basilic est protégé de biens des sorts grâce à sa peau, mais si jamais vous voulez le faire léviter c’est très simple, si vous ne croisez pas son regard.
La magie ne se résume pas à faire boum avec sa baguette. Et cela les forces obscures qui opèrent partout dans le monde, l’oublie. Vous devez le comprendre, car c’est votre seul moyen de survivre. Il y a bien des manières de tuer, de torturer, mais qu’un seul moyen de se défendre.
Votre cerveau, vos tripes, et votre capacité à ne sous estimer en aucun cas les sortilèges les plus minables du moins que vous considérez comme minables. Comprenez cela, et vous saurez quelle est votre défense. Décidez d’occulter mes mots et vous finirais certainement mort par un sorcier un peu plus habile que vous. »


Les conseils qu’il nous donnait était excellents et il nous apprenait pas mal de chose pour un premier cours, je sentais que cette année allait être forte intéressante.

« Alors qu’est ce que vous attendez au prochain ! Et que ça saute, si vous avez des questions posez les entre deux sorts, nous avons encore du temps devant nous ! »

"Enfin un Serdaigle" pensais-je

Oui un Serdaigle, mais pas n’importe lequel, puisqu’il s’agissait du capitaine de l’équipe de quidditch de Serdaigle, Michaelis Hazarius. J’étais sûr qu’il ferait honneur à notre maison, il était devant la tête de Basilic, il fit un rapide mouvement de poignet, avec se geste il dessinait ce qui semblait être une montagne, du moins son sommet, puis il fit un dernier geste rapide, comme s'il tranchait quelque chose avec sa baguette tel un samouraï fend l’air avec son katana, il fit tout cela en prononçant la formule associer.

« - Glacies Laminis ! »

Des lames de glace jaillissaient de sa baguette accompagner d’un éclair bleu pale, ces lames s’abattirent sur la tête de Basilic, formant de fine couche de glace là où il y eu les impact. Ce sort, malgré le fait qu’il n’est pas eu beaucoup d’effet à cause de la résistance de la tête de Basilic, m’avait impressionné, ce sort était magnifique.
Un peu plus tard, un autre élève de Gryffondor ce présenta devant la tête de Basilic.

"Que vas-tu nous montrer ?" pensais-je.

Sans attendre plus longtemps, le Gryffondor lança son sort.

<< Wingardium leviosa>>

"Quoi ?!! Un Wingardium Leviosa ? Mais pourquoi ? La tête lévite déjà en l’air, on peut même pas vérifier si son sort a fonctionné." Pensais-je, surpris et déçu par le sort du Gryffondor.

Peu de temps après, ce fût à mon tour, j’avais enfin trouvé un sort, il est simple et élémentaire, mais si je le fais convenablement ça devrait allez. Je tiens ma baguette bien en main, puis j’exécute un geste vif de la main vers ma cible, tout en disant l’incantation.

-Expulso !

La tête de Basilic bouge à peine, comme si quelqu’un l’avait légèrement poussé. J’espérais n’avoir pas fait d’erreur et que les effets si inexistants qu’il y avait eu était dut à la résistance de la tête de basilic.

Avatar de l’utilisateur
 
Message(s) : 39
Inscription : 11 Mai 2013, 23:57
Cours interactif : Voir le bulletin

Précédent

Retour vers Salle de défense contre les forces du mal

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron